Rencontre avec

Wilma Mankiller

Wilma Mankiller est l'ancienne chef des Cherokees d'Oklahoma. Elle est aujourd'hui  gravement malade. Henry Van Loenen, membre du Conseil d'administration d'OK-OC, l'avait rencontrée en juin 2000. Il témoigne ici de la forte impression que lui fit cette personne d'exception.

mankiller3

Pour la troisième fois consécutive, je suis allé à Tulsa (Oklahoma) afin de participer au Tulsa Pow-Wow au mois de Juin.

Cette fois-ci, il s’agissait du cinquantième Pow-Wow et pour cette raison précise, Wilma Mankiller était l’invitée d’honneur. Pour cet événement, le président du Tulsa Pow-Wow Club, Jack Anquoe, m’avait demandé de peindre le portrait de Wilma Mankiller. Ma décision avait déjà été prise auparavant ; je devais participer à ce Pow-Wow et j’avais donc l’opportunité d’offrir moi même le portrait à Wilma Mankiller.

mankiller8

Wilmma Mankiller ; huile/toile par Henry Van Loenen

Cela s’est passé le Samedi soir du 24 juin 2000 pendant le Pow-Wow. Après un discours d’abord en français puis en anglais, je lui offrais la toile. Malgré sa maladie, Wilma a participé au Pow-Wow durant les trois jours. J’ai de ce fait eu l’occasion de discuter avec cet important personnage. Je tiens à vous parler de cette femme hors du commun.

mankiller9

Henry Van Loenen (au micro) ; Wilma Mankiller (à Gauche) ; Jack Anquoe (à droite)

mankiller91

Présentation du portrait. Au centre Jack Anquoe, Kiowa, président du Powwow de Tulsa

Lors d’une élection tribale en 1987 les membres de la “Cherokee Nation of Oklahoma” ont élu pour la première fois une femme en tant que chef principal : il s’agissait de Wilma Mankiller. Elle a été réélue en 1991 à la majorité de 83%. En 1983, elle avait été élue vice-chef et était également la première femme à avoir cette position. Elle a même succédé au président chef en 1985 lors de la démission de celui ci.

mankiller4

 

Les racines de Wilma Mankiller se trouvent dans la communauté rurale de “Rocky Moutain” à Adair (Oklahoma). Elle est née dans un hôpital indien à Tahlequah et a reçu une bonne éducation dans la communauté rurale ou elle a grandi. A 11 ans,sa famille a déménagé pour s’installer en Californie car ils faisaient partie du “Bureau of Indian Affairs Relocation Program”. En 1969, lorsque des partisans de la défense des Indiens Américains occupaient “Alcatraz Island” afin de dénoncer l’injustice que leur peuple avait subie, elle se sentit appelée et avait enfin trouvé sa vocation. A côté de sa participation aux combats des Indiens, Wilma Mankiller travaillait bénévolement parmi les Américains Natifs en Californie. En 1974, elle et ses deux enfants, Felicia et Gina, retournaient en Oklahoma. Le travail initial de Wilma Mankiller incluait le recrutement de jeunes natifs américains pour l’université et la science de l’environnement.

mankiller5

 

En 1979, elle obtenait son diplôme de fin de scolarité secondaire, ensuite elle est allée à l’université d’Arkansas pour continuer ses études. Un jour en allant à la faculté elle eut un accident de voiture qui lui fut presque fatal. Pour guérir de ses blessures, elle adopta un esprit positif pour rattraper ce qui avait dérapé et revenir sur la bonne voie et, ainsi, sa guérison fut rapide.

mankiller93

 

Au travers de son implication pour le développement de la communauté rurale, elle accepta diverses propositions de poursuites de projets d’éducation et de santé. Elle était la directrice du “Cherokees Nation Community Development Department” qu’elle avait elle même fondé. Lorsqu’elle était à la tête de cette association, cette dernière tripla de volume et le nombre de membres tribaux augmenta. Le plus remarquable, fut l’expansion des services pour la santé et les enfants. Wilma Mankiller qui quitta le service en 1995 est le co-auteur du livre : “ MANKILLER : a chief and her people”. Ce livre contient l’histoire de la nation Cherokee qui est l’une des plus importantes nations tribales. Elle est également la co-éditrice de: “THE READERS COMPANION TO THE HISTORY OF WOMEN IN THE U S A”. Elle a également offert ses services à Dartmouth college pendant l’hiver 1996. En Janvier 1998 elle a reçu la médaille de la paix des mains du Président Clinton. Aujourd'hui, elle vit à Rocky Mountain Community of Adair County, Oklahoma, comme dans sa jeunesse.

Henry VAN LOENEN

mankiller2