Les Petits et les Grands

Dès le début de leur histoire, les Osages furent divisés en deux groupes. Une catastrophe naturelle en fut la cause présumée. D’après une légende, il y a très longtemps, le peuple osage campait le long d’une rivière (une ou plusieurs rivières peuvent correspondre à cette histoire). Des pluies torrentielles commencèrent à tomber. Comme la pluie continuait, jour après jour, la rivière commença à déborder et inonder les campements des Osages qui furent obligés de se sauver. Ils se séparèrent en cinq groupes.

osageRiver

L’un d’eux escalada une falaise surplombant la rivière et alla se réfugier dans les bois au-delà des falaises. Ces gens furent désignés sous l’appellation de « ceux qui s’assoient au sommet des arbres ».

Osage_warrior1

Un autre groupe s’arrêta sur les falaises et alluma des feux pour sécher leurs affaires. Ils furent appelés « ceux qui s’assoient dans les hautes forêts ».

img191

Un troisième groupe remonta la vallée d’un affluent dans lequel les insectes aquatiques pullulaient. Ils furent ainsi nommés « ceux qui s’assoient parmi les crevettes ».


OsageWarrior2

Un autre groupe resta dans le village inondé, s’accrochant à tout ce qui flottait. On les désigna par « les gens au cœur bien accroché ».

osage_warriors5

Un cinquième groupe s’enfuit du village inondé mais s’arrêta sous les falaises et attendit que l’eau se retire. On les nomma « les gens qui restent en bas ».

Osage

Peu après l’inondation, les cinq groupes n’en formèrent plus que deux : « le peuple d’en haut » et « le peuple d’en bas ». Ceux d’en bas prirent l’habitude de camper au-dessous de « ceux d’en haut ». Bien plus tard, du fait d’une mauvaise compréhension du langage des signes, un missionnaire français fit une fausse traduction et c’est ainsi que le peuple d’en bas devint « les Petits Osages » et le peuple d’en haut devint « les Grands Osages ».

Les Petits Osages continuèrent à camper au-dessous des Grands Osages jusqu’aux environs de 1720, lorsque les Petits Osages se séparèrent des grands Osages et construisirent des villages à part.

OsageWarrior

d'après " The Osage in Missouri " - Kristie C. Wolferman

University of Missouri Press