Le destin tragique d'une tribu d'Oklahoma
Les Pawnee



Les Pawnee vivent aujourd'hui dans les comtés Pawnee et Payne au nord de l'Oklahoma, à proximité de la frontière du Kansas

C'est en 1541 qu'ils eurent leur premier contact avec les Espagnols de l'expédition Coronado à laquelle ils fournirent un guide aussitôt surnommé "le Turc".

Coronado_Remington

A cette époque, leurs village de huttes de terre étaient installés au centre de l'actuel Kansas.

Pawnee_lodge

Pendant deux siècles les colonies espagnoles du Nouveau-Mexique connurent  les raids pawnees  ayant pour but de voler des chevaux et les espagnols échouèrent dans leurs tentatives de nouer avec les Pawnee des relations amicales. Des commerçants français s'étaient établis vers 1750.

Pawnee2

Au moment de l'achat de la Louisiane en 1803, la ville de Saint Louis devint le principal centre commercial de la tribu. Ils y contractèrent de graves maladies qui les décimèrent et la tribu perdit sa puissance.. Ils furent ensuite contraints de céder leur territoire au gouvernement et s'établirent dans le Nebraska pour être enfin ramenés en "Territoire Indien", l'actuel Oklahoma. Lorsqu'il arrivèrent dans le sud, en 1875, à la recherche d'un territoire, la rencontre avec les Kiowa et les Osage qui étaient leurs ennemis héréditaires, ainsi que le rassemblement de tous les Pawnee sur la nouvelle réserve, causèrent de graves incidents qui furent parmi les plus dramatiques de l'histoire indienne en Oklahoma. Un groupe de trois cents Pawnee dirigés par les chef Spotted Horse (Cheval Tacheté) et Lone Chief (Chef Solitaire) vinrent à l'agence indienne de Wichita (Kansas) lors de l'hiver 1873-74 où ils s'établirent dans le voisinage des Wichita et y demeurèrent plus d'un an.

Pawnee_Chief_SpottedHorse

Chef Spotted Horse

Pawne_Chief_LoneChief

Chef Lone Chief (milieu du groupe)


Ils y furent rejoints par d'autres bandes de Pawnee jusqu'à atteindre, au printemps 1875, un effectif de mille neuf cents. Enfin, en 1876, ils s'établirent sur leur actuelle réserve dans le comté Pawnee. Immédiatement après la défaite du colonel George Custer à la bataille de la Little Big Horn, en 1876, une centaine de Pawnee furent enrôlés dans l'armée des États-Unis et participèrent à la campagne contre les Sioux dans le nord du pays. Dix de ces scouts étaient encore vivants en 1925.
La vie dans la réserve s'organisait autour de petites exploitations agricoles de culture de céréales et d'élevage. Cependant, l'autorisation de louer des pâturages, délivrée aux éleveurs blancs de 1883 à 1888 abaissa considérablement le revenu de chacun des membres de la tribu. Près des deux-tiers de la réserve devint stérile et n'offrit plus que le spectacle de collines rocailleuses, de ravins et de broussailles. L'insuffisance des ressources alimentaires, liée à la pauvreté des récoltes, les épidémies s'ajoutant aux hésitations et aux carences de la politique indienne du gouvernement, les pressions exercées par les Blancs pour obtenir l'ouverture des terres indiennes à la colonisation, tous ces différents facteurs aboutirent à un épuisement de la tribu lasse de lutter pour assurer son existence et au déclin de sa population. Un accord passé en 1892 entre la tribu et le gouvernement américain aboutit à la cession des terres tribales aux États-Unis. La réserve fut divisée en parcelles que l'on répartit entre les membres de la tribu. Une partie cependant ne fut pas distribuée mais ouverte à la  colonisation blanche au moyen de l'une de ces trop fameuses "courses à la terre" dont le départ fut donné le 16 septembre 1893 à midi.
Au recensement de 1850 on ne dénombrait plus que mille deux cent soixante Pawnee.

d'après Muriel H. Wright - "A guide to the Indian Tribes of Oklahoma"

Les Pawnee dans le film "Danse avec les loups"

Ils n'ont pas le meilleur rôle : ils jouent les "méchants Indiens" qui vont attaquer les "gentils Sioux" (alors que ceux-ci pratiquaient le même sport contre les autres tribus, Pawnee compris). On se souvient de cette scène épique du guerrier Pawnee (joué par Wes Studi) qui meurt bravement sur son cheval au milieu d'une petite rivière, criblé de flèches des guerriers sioux qui l'encerclent.

Wes_Studi

Wes Studi dans "Danse avec les loups"

Wes Studi est un Cherokee qui a fait une brillante carrière au cinéma. Il a notamment joué le rôle de Magwa dans Le dernier des Mohicans et celui de Géronimo dans le film éponyme

Nos amis les Pawnee

Lillian Willians

En juillet 1992 OK-OC organisait sa semaine occitano-indienne sur le thème de "Cinq siècles de résistance". Huit  tribus d'Oklahoma avaient été invitées à Montauban. Lillian Williams était venue représenter son peuple : les Pawnee. Lilian est restée notre amie et, tout récemment a été désignée "Grand-mère indienne de l'année" en Oklahoma.

Lillian_Williams2

Lillian Williams

Le conseil tribal en 1993

En juin 1993 OK-OC m'avait confié la mission, toute symbolique, d'aller porter un recueil des messages de paix et d'amitié signés d'une trentaine de personnes représentatives de différentes organisations locales et occitanes à une quinzaine de tribus d'Oklahoma. Parmi celles-ci la tribu Pawnee me recevait au siège de son conseil tribal qu'elle avait réuni pour la circonstance.

PICT0151

Légende de la photo :

JCD présente un livret d'information culturelle et une plaque du peuple occitan de France (en réalité une croix occitane - ndt) au président du Conseil tribal Alexandre Mathews. Drouilhet a marché symboliquement jusqu'à Pawnee (la ville - ndt). sur la photo, les membres du Conseil tribal ; de g. à d. : Robert Chapman, Myron Echo Hawk, Charles Lone Chief, Tom Knife Chief, Lawrence Good Fox, et Marshall Gover (Photo : Cheri Soliday)