Ernie10A la suite de la défection de dernière minute de l'arrière petit-fils de Sitting Bull qui devait venir nous aider dans le progamme des "Gardiens du Frau" (GARDAREM LO FRAU), OK-OC a décidé d'appeler à la rescousse nos excellents amis les Osages.

Ernie LaPointe sera donc remplacé par Joe Hall et Paul Bemore tous deux Osages traditionalistes, ardents protecteurs de la Terre-Mère dont les paroles sont riches d'enseignement. Nous présentons aujourd'hui l'un d'eux, le second le sera dans un prochain article.

 John Joseph (Joe) Hall

 

PICT0019

Joe Hall, 42 ans, est un ancien Drumkeeper (Gardien du Tambour) de la communauté osage du village de Grey Horse (sur la réserve osage près de la ville de Fairfax en Oklahoma). Il a occupé cette fonction honorifique pendant sept ans (de 8 à 15 ans). Ce qui lui vaut aujourd'hui de tenir une position importante dans le comité d'organisation de la danse de guerre du mois de juin (I'n-Lo'n-Schka dance), au côté de son oncle Archie Mason. 

PICT0027

Lors de la danse de guerre, justement, Joe arbore fièrement le port de tête de ses ancêtres, à savoir le crâne rasé à l'exception du cimier et de la mêche occipitale

PICT0028_2cap040_2

 

NE_KAH_WAH_SHE_TUN_KAH_06Joe Hall est le descendant d'un illustre chef de la tribu Osage : le chef NE-KAH-WAH-SHE-TUN-KAH (1839-1923) dont il est l'arrière arrière petit-fils. Voici la présentation qu'il en donne : "Grand-père Nick, comme nous l'appelons ici, était célèbre parmi les Osages, car il était l'un des derniers chefs héréditaires. Il fut non seulement un vétéran de la guerre de Sécession (dans l'armée des Etats confédérés), mais aussi, à l'époque moderne, il fut élu chef du conseil tribal à quatre reprises". Il a notamment joué un rôle important dans la reconnaissance des droits de la tribu sur les gisements de pétrole de la réserve. "Le seul but dans sa vie, a toujours été le bien-être de son peuple" ajoute-t-il avec émotion. Il est enterré au cimetière de Fairfax (Oklahoma)

NE_KAH_WAH_SHE_TUN_KAH_03

l'entrée du cimetière de Fairfax


L'enterrement de NE-KAH-WAH-SHE-TUN-KAH donna lieu à la dernière cérémonie d'inhumation traditionnelle. Un chef de la tribu Wichita avait été choisi pour cela : il déposa un scalp dans la tombe du défunt.

En 1923, un scalp !

La cérémonie causa une grande émotion dans le pays et le gouvernement des Etats-Unis crut bon d'interdire toute future "chasse au scalp"

NE_KAH_WAH_SHE_TUN_KAH_04

NE_KAH_WAH_SHE_TUN_KAH_05

la tombe et la statue du chef NE-KAH-WAH-SHE-TUN-KAH

PICT0029

NE_KAH_WAH_SHE_TUN_KAH_02

PICT0030

Joe pose à côté de la statue de son arrière arrière grand-père

Depuis dix-huit ans, Joe est membre de la Native American Church. Cette Église des Amérindiens est un mouvement religieux syncrétique (une synthèse du christianisme et de la religion traditionnelle), fondé dans l'Oklahoma. Elle compte aujourd'hui environ 250 000 membres. Elle est connue pour l'utilisation du peyotl une substance hallucinogène extraite du bourgeon d'un cactus. Une dérogation du gouvernement américain autorise les membres de la Native American Church à l'utiliser pour leurs sacrements. Les cérémonies ont lieu sous des tipis ou dans des petites églises rondes, en bois, au sol en terre battue.

Peyote_meeting_01

Cérémonie de la Native American Church sous tipi

Eglise_NAC_01

L'une des douze églises rondes de la Native American Church de la réserve osage

mais2Professionnellement, Joe est un fermier et un éleveur. Son ranch, un héritage familial, comprend de larges parcelles plantées de maïs qui hélas cette année souffrent de la terrible sècheresse sévissant sur l'Oklahoma et tout le Midwest. Depuis des années, Joe sélectionne des semences, recherche les variétés anciennes, celles que cultivaient ses ancêtres osages, notamment le maïs rouge. Son travail intéresse les médias et les chercheurs, d'autant plus qu'il appartient à un réseau autochtone à l'échelle nationale qui s'évertue à revenir aux origines de la culture du maïs. N'oublions jamais ce que nous devons aux Indiens d'Amérique qui ont été non seulement les premiers cultivateurs de maïs mais aussi et surtout les créateurs des premières variétés cultivées.

ma_s3

Pour compléter cette brève présentation de notre invité Joe Hall, il faut dire que ce sera la deuxième fois qu'il nous rend visite à Montauban et dans la région. La première fois, c'était en 2008, en voyage privé avec ses amis osages Blaine Shaw et Rebecca Horse Chief

PICT0143

PICT0154

PICT0157

PICT0158

Il a conservé de ce premier séjour un souvenir qu'il a intégré à sa tenue de cérémonie et qui nous touche profondément. Merci Joe et... Welcome again !

PICT0018

 PICT0018_2