Fry bread, Fast Dance

et Pow-wow

 frybread

Quoi, pas de pain frit !... Le fry bread c'est la gourmandise des enfants et des grands dans les pow-wow !
Autant vouloir priver un Italien de spaghettis ou un Toulousain de cassoulet. On comprend la crise du marmot.
En fait, plus de fry bread dans un pow-wow, cela relève de la pure fiction, on n'a jamais vu ça. Quoique par ces temps de crise... Qui sait ce qui nous attend ?
Mais, aidez-moi, qui est-ce déjà qui a dit  : " s'ils n'ont plus de fry bread, qu'ils mangent des chamallows " ?

Fast Dance

img089

Après (ou avant) le fast food, la fast dance (fastoche !).

Que nos jeunes visiteurs s'entraînent devant la grande glace de la salle de bains. Nous leur garantissons un franc succès à la fête de l'école. Le dessin humoristique ci-dessus est l'œuvre de Tony W. Ponkilla Jr, mi-Seminole et mi-Shawnee qui a saisi sur le vif cette prestation enfantine dans un pow-wow.

L'exercice est néanmoins déconseillé aux plus de 10 ans...

Kéké

 Kéké, côté pile

côté face

 Cade3

 côté pile

 Kéké, côté gauche

 

côté gauche

Son vrai prénom c'est Cade, mais dans la famille c'est "Kéké". Il est le petit-fils de notre amie Vanessa. C'est un fier guerrier kiowa de l'Oklahoma. Là, il se prépare pour un pow-wow, prend la pose et esquisse quelques mouvements.

Espérons pour lui qu'il y aura du fry bread et souhaitons lui de gagner le concours de fast dance.

 

Cade, jeune guerrier Kiowa

Cade, au centre

Cade et ses grands-parents : Vanessa et Carl Jennings

Cade, guerrier occitan

Cade en tenue de ville