LA SQUAW ? LASCAUX !

S'il est un terme banal pour désigner les femmes indiennes c'est bien celui de " squaw ". (On prononce  skwo) Eh bien, chers amis lecteurs de cet article, je vous engage désormais à le bannir de votre vocabulaire au même titre que " Peaux-Rouges " Ces termes sont péjoratifs, humiliants pour les personnes auxquelles ils  s'appliquent, et sont pourtant très répandus. En témoigne la photographie ci-dessous, certainement prise par un Blanc qui lui a donné son titre. Elle fait partie de la collection du musée tribal osage de Pawhuska (Oklahoma)

cap035

Le terme de squaw appartient au groupe linguistique algonquin (tribus de l'est américain). Les premiers explorateurs français l'utilisaient pour désigner les "femmes autochtones du Nord"

Dans les langues algonquines le mot squaw désigne le vagin. Dans la langue des Mohawk (Iroquois) le mot otsikwaw signifie les organes génitaux féminins. Les premiers commerçants de fourrure avaient raccourci en squaw parce que cela représentaient ce qu'ils convoitaient des femmes mohawk.

Le mot a pris par la suite un sens plus moderne et non moins péjoratif : prostituée.

Traversons l'Atlantique et les millénaires

 

vénus

 

La Vénus de Laussel ou Vénus à la corne est une statue paléolithique datée de 25 000 ans avant notre ère. Elle représente un personnage féminin nu tenant dans sa main droite un objet interprété généralement comme une corne de bison

 laussel3

La corne d'abondance, symbole de fécondité. La femme serait-elle ici aussi réduite à sa fonction procréatrice ?

Laussel en Périgord est situé à quelques kilomètres de Lascaux, à quelques milliers de kilomètres des Amériques et à quelques millénaires des pauvres petites " Osages Squaws ". Alors, Lascaux-La Squaw, même combat ?