Deux Indiennes dans la ville

 

IMG_1430

Marie-Claude Strigler

Lundi 22 mai

Arrivée de Terry et Erica à Orly en provenance de Montauban. Après avoir déposé les bagages et déjeuné rapidement, départ pour le musée du quai Branly, devenu musée Jacques Chirac, car nous avions une invitation pour l’inauguration de la nouvelle exposition, « la pierre sacrée des Maori ».

Maori

Une exposition intéressante présentée par le musée de Nouvelle-Zélande Tepapa Tongarewa. L’architecture même du musée leur a paru particulière, sans parler de la curiosité que présente le mur végétal. Après le musée, plage de repos bienvenue dans un bateau-mouche, d’où nous avons vu défiler les rives de la Seine ponctuées des principaux monuments.

IMG_1361

Sortis du bateau-mouche, rencontre avec deux CRS lourdement armés, mais… décontractés. Séduits par nos amies Osages, nous avons quelque temps cheminé ensemble. L’entre d’entre eux serait même bien reparti aussi en Oklahoma…

IMG_1358

Dîner à la maison, où nous avons pu constater que ce sont les dignes descendantes de leurs ancêtres de 1827 : elles apprécient la bonne chère.

 Mardi 23 mai

IMG_1365

IMG_1366

IMG_1364

Matinée aux Galeries Lafayette, car nous voulions leur faire admirer la verrière art-nouveau qui forme son dôme. Les rayons de mode étaient largement aussi intéressants. Erica n’est pas styliste et graphiste pour rien. Et puis, il fallait se rapporter « quelque chose » de Paris, dont un joli chapeau rouge pour Erica.

IMG_1374

Déjeuner offert par l’université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle au « Bouillon Racine » et son fameux décor art-nouveau.

IMG_1380

IMG_1379

La responsable de l’UFR d’anglais nous avait organisé une rencontre ensuite à l’Institut du monde anglophone avec doctorants, jeunes maîtres de conférence et vieux profs, tous intéressés par les cultures amérindiennes. Erica et Terry se sont prêtées de bonne grâce aux multiples questions dont elles ont été assaillies. Les adresses se sont échangées. « Goûter » avec tarte aux cerises et tasse de thé à la pâtisserie viennoise de la rue de l’école de médecine, un des hauts lieux du quartier.

IMG_0343

IMG_0344

IMG_0349

Précisons que l’Institut du monde anglophone était autrefois l’école des barbiers-chirurgiens (même métier), transformée par Louis XV en école de dessin gratuite. Il a aussi abrité l’appartement de Sarah Bernard.

Puis, tour en voiture : Concorde, Champs-Elysées, Arc de triomphe…  Elles ont ainsi fait l’expérience des embouteillages parisiens. Apparemment en bonne forme physique, elles n’apprécient pas trop la marche à pied.

IMG_1408

IMG_1409

Récupération dans le jardin avant une soirée imprévue, où deux invitations se sont télescopées : invitation chez une voisine journaliste et son compagnon britannique autour d’un joli buffet accompagné de champagne (dûment apprécié) ; et une invitation à une soirée hip-hop organisée par le CSIA (Comité de soutien aux Indiens d’Amérique), car l’un des musiciens est ami d’Erica. Concert lié au mouvement anti-Trump et anti pipeline, lié au mouvement noDAPL. Sans surprise, Terry opte pour la soirée calme chez les voisins, et Erica choisit sans hésiter la soirée hip-hop.

 Mercredi 24 mai

Bain de foule au Louvre, dès l’heure d’ouverture. Mais c’est un passage obligatoire que nos amies ont bien apprécié. Puis promenade autour de Notre-Dame. Nous avons eu la surprise d’apprendre que toutes les deux avaient déjà vu l’intérieur, alors que nous croyions qu’Erica n’était jamais venue à Paris. Déjeuner dans un restaurant italien au Quartier latin, visite de l’église Saint-Julien le pauvre, du cloître et promenade dans le jardin paisible qui l’entoure. Nous rentrons assez tôt pour nous reposer un peu avant la réception du soir qui, grâce au temps estival, aura lieu dans le jardin. Nos amies continuent à apprécier  canapés et petits fours, et les vins qui les accompagnent. Parmi les invités, des universitaires (évidemment !), un journaliste, un consultant d’entreprise, une consultante pour l’UNESCO qui participe à la commission des droits des peuples autochtones. Là aussi, les questions fusent et les adresses s’échangent, car tous réalisent qu’ils ont des intérêts communs.

Erica a la  gentillesse d’enfiler sa tenue de mariage. Quel dommage que le chapeau haut de forme entouré de plumes d’autruche qui complète la tenue n’ait pas pu entrer dans les bagages !

 IMG_1404

 

IMG_1403

Jeudi 25 mai

Le matin, visite du palais Galliéra /musée de la mode, qu’en bonne styliste, Erica tenait à visiter. Arrêt sur l’esplanade du Trocadéro pour avoir « la » vue sur la tour Eiffel, avant de plonger dans la foule qui se presse à Montmartre autour du Sacré Cœur, place du Tertre et dans les rues adjacentes, où des nuées d’artistes proposent de faire votre portrait en quelques coups de crayon. Nous quittons la foule pour nous réfugier dans le parc de Bercy, où les seuls bâtiments d’origine, les fameux chais d’où partaient les livraisons de vins, abritent désormais le musée des arts forains. La jeune conservatrice, titulaire d’un doctorat en  histoire de l’art de l’École du Louvre nous a invités à visiter cette collection riche et originale, ouverte de temps en temps au public.

IMG_1435

IMG_1437

Erica et Terry ont été fascinées par les premiers jeux de foire, les premiers manèges, pour adultes car, avons-nous appris, autrefois les enfants n’allaient pas dans les fêtes foraines. Nous avons même vu l’ancêtre du juke-box, doré à l’or fin et réservé aux maisons closes…

Au moins nos amies ont pu sortir des sentiers battus.

Entre Montauban et Paris, elles ont vu diverses facettes de la société française et, aussi bien à Montauban qu’à Paris, elles ont volontiers donné un aperçu de leur culture à un public de tous âges.

Nous nous disons au revoir à Roissy, en se promettant de préserver nos liens d’amitié.

IMG_1495

IMG_1496

photos : Edgard Strigler