UN MESSAGE URGENT

DU GARDIEN

DE LA PIPE SACRÉE

DU BISON BLANC

 

Arvol 1

 

Moi, Arvol Looking Horse, chef des nations Lakota, Dakota et Nakota, je vous demande de comprendre le point de vue autochtone de ce qui s'est passé en Amérique, que nous appelons « île de la tortue ». Mes paroles cherchent à rassembler la communauté mondiale par le message de nos cérémonies sacrées afin de nous unir spirituellement, chacun dans nos manières de croire dans le Créateur.
D'anciennes prophéties nous ont avertis de ces temps que nous vivons aujourd'hui, mais nous avons également reçu un message essentiel donnant une solution pour transformer ces temps terribles.
Pour comprendre la profondeur de ce message, vous devez reconnaître l'importance des sites sacrés et réaliser l'interdépendance de ce qui se passe aujourd'hui, par une réflexion sur les massacres continuels qui se produisent en d'autres pays et dans nos propres Amériques.

Arvol 2

J'ai pris conscience de ces questions importantes à l'âge de 12 ans quand j'ai reçu la pipe du Buffalo blanc sacré et ses enseignements. Depuis l'origine des temps notre peuple s'est efforcé de protéger les sites sacrés. Ces lieux ont été violés pendant des siècles et cela nous a amenés à la situation difficile dans laquelle nous nous trouvons au niveau mondial.
Regardez autour de vous. Notre mère la Terre est très malade de ces violations, et nous sommes sur le point de détruire la possibilité d'une survie saine et nourrissante des générations à venir, les enfants de nos enfants.
Nos ancêtres ont essayé de protéger des violations continues notre site sacré du Dakota du Sud que nous appelons les collines noires sacrées, "coeur de tout ce qui est". Nos ancêtres n'avaient jamais eu une vue par satellite de ce site, mais maintenant que ces images sont disponibles, nous voyons qu'il a la forme d'un cœur et, lorsqu'on s'en rapproche, il ressemble à un cœur qui bat.
Les Diné ont protégé Big Mountain, en l'appelant le foie de la terre. Nous souffrons et nous allons souffrir encore davantage là-bas de l'extraction du charbon et des méthodes empoisonnées utilisés pour ce faire.
Les Aborigènes ont mis en garde contre les effets contaminants du réchauffement climatique sur les récifs coralliens, qu'ils considèrent comme le purificateur de sang de la Terre Mère.

Arvol 3


Les indigènes de la forêt tropicale disent que les forêts tropicales sont les poumons de la planète et ont besoin de protection.

Chef Clarence AlexanderLa nation Gwich'in, en Alaska, a dû faire face à des forages pétroliers dans la plaine côtière de l'Arctic National Wildlife Refuge, (Refuge National de la vie sauvage en Arctique) également connue des Gwich'in sous le nom de « Where life life ».
La plaine côtière est le lieu de naissance de nombreuses formes de vie des nations animales. La mort de ces nations animales détruira les nations autochtones dans ce territoire.
Alors que ces développements destructeurs se poursuivent partout dans le monde, nous assisterons à l'extinction des nations animales, végétales et humaines causée par l'abus de pouvoir de l'humanité et de son manque de compréhension de « l'équilibre de la vie ».
Les peuples autochtones mettent en garde sur les ravages de ces développements négatifs à l'échelle mondiale. Il y a beaucoup, beaucoup plus d'enseignements originaux et de connaissances sur les sites sacrés de la Terre Mère, ses chakras et ses liens avec notre esprit qui affecteront sûrement nos futures générations.
 
Il doit y avoir un mouvement rapide vers d'autres formes d'énergie qui assureraient la sécurité de toutes les nations de la Terre Mère. Nous devons comprendre les types d'esprits qui continuent de détruire l'esprit de toute notre communauté mondiale. Si nous ne faisons pas cela, les pouvoirs de destruction nous submergeront.
Nos Ancêtres ont prédit que l'eau serait un jour à vendre. Cette prophétie était difficile à croire ! L'eau était abondante, pure, pleine d'énergie, de nutrition et d'esprit. Aujourd'hui, nous devons acheter de l'eau propre, et même alors, les minéraux nutritifs ont été retirés; c'est juste du liquide clair. Un jour, l'eau sera comme de l'or, trop chère à payer.
Tout le monde n'aura pas le droit de boire de l'eau potable. Nous échouons à apprécier et à honorer nos sites sacrés, arrachant les minéraux et les dons qui se trouvent en dessous d'eux comme si la Terre Mère était simplement une ressource, au lieu de la source de la vie elle-même.
Attaquer les nations et utiliser plus de ressources pour mener à bien la destruction au nom de la paix n'est pas la solution ! Nous devons comprendre comment toutes ces décisions affectent la nation mondiale ; nous ne serons pas à l'abri de ses répercussions. Permettre la contamination continue de notre nourriture et de la terre affecte notre façon de penser.
Une "maladie de l'esprit" s'est installée chez les dirigeants du monde et de nombreux membres de notre communauté mondiale : ils ont la conviction que des représailles et la destruction des populations seront la solution qui ramènera la paix.
Dans nos prophéties, on nous dit que nous sommes maintenant à la croisée des chemins : Soit nous nous unissons spirituellement en tant que nation mondiale, soit nous sommes confrontés au chaos, aux désastres, aux maladies et aux larmes des yeux de nos proches.
Nous sommes la seule espèce qui détruit la source de la vie, c'est-à-dire la Terre Mère, au nom du pouvoir, des ressources minières et de la propriété de la terre. Utiliser des produits chimiques et des méthodes de guerre qui causent des dommages irréversibles, tout cela fatigue la Terre mère qui ne peut plus en supporter les conséquences.
Je vous demande de vous joindre à moi dans cette entreprise. Notre vision est pour les peuples de tous les continents, indépendamment de leurs croyances.

Pour lire le texte original

http://proudnatives.us/2017/12/urgent-message-from-keeper-of-sacred-white-buffalo-calf-pipe/

 

Arvol

" NOUS VOUS AVONS MIS EN GARDE DU JOUR

OÙ VOUS NE SERIEZ PLUS CAPABLES

DE CONTRÔLER

CE QUE VOUS AVEZ CRÉÉ. 

CE JOUR EST ARRIVÉ. "

              Chef Arvol Looking Horse