Du Kansas à l’Oklahoma

Osage dancersDeux adhérents d'Oklahoma-Occitania sont arrivés dans la réserve de la nation Osage, au nord de l'Oklahoma. Ils sont basés à Pawhuska mais ils se déplaceront dans la réserve où ils rencontreront de nombreuses personnes ayant des connaissances et des compétence particulières dans divers domaines de la culture, de l'histoire et de l'économie de cette nation. Benoît Séverac et Hervé Jubert ne sont pas là en simples touristes. Non seulement ils représentent OK-OC (le petit nom de notre association), mais surtout ils sont en recherche documentaire dans le décor et avec les personnages de leur prochain roman faisant suite à Wazhazhe. Hervé et Benoît sont des écrivains reconnus, auteurs de nombreux romans à succès. Ils nous envoient chaque jour une page de leur journal de bord que nous publierons à raison de une tous les deux jours

Res 2

Hervé Jubert & Benoît Séverac

Nous remontons la piste des pionniers à contre-courant, en traçant droit vers l’Est. Nous arrivons enfin en territoire Osage avec cette impression de rentrer dans le dur.

Après avoir passé deux ans à nous documenter sur ce peuple pour écrire notre roman Wazházhe, nous avons le sentiment troublant de découvrir les décors, reconnaître les noms des lieux-dits… D’assister à la rencontre entre réalité et fiction. Hervé et moi, nous attendons presque à voir notre personnage, Jack Marmont, apparaître au détour d’une rue.

Nous traversons Pawhuska, la capitale administrative du comté Osage, et empruntons une piste jusqu’au ranch de Roger Lloyd et Elizabeth Brunazzi, nos hôtes.

Induits en erreur par le mot ranch, nous nous attendions à une bicoque de cowboys – ce qui nous aurait ravis –, mais nous nous garons devant une magnifique demeure aristocratique du 19ème siècle.

L’expression « Minnesota nice », aux Etats-Unis, fait allusion à la gentillesse extrême des habitants de cet état… Elle pourrait s’appliquer à ceux du Kansas et de l’Oklahoma tant l’accueil qui nous est réservé est touchant. Pas une seule personne qui n’ait pris le temps de nous parler, de nous conseiller ceci, de visiter cela, jusqu’à nous y mener ! Comme Mary Joe Mercer, une Osage qui tient un liquor store à Pawhuska (notre premier arrêt !), qui a sauté dans sa voiture pour nous précéder jusqu’à la tombe de Chief Fred Lookout, le dernier chef héréditaire de la tribu, décédé en 1949.

Mary Joe devant la tombe de Fred Lookout, le derneir chef héréditaire des Osages

Si telles sont les rencontres en Oklahoma, nous attendons la journée de demain avec impatience ; Catherine réunit des amis Osages, artistes et universitaires, pour fêter le 14 juillet avec nous. Délicate attention.

 ribbonwork2

From Kansas to Oklahoma

We go up the trail of pioneers against the current, drawing right towards the East. We finally arrive in Osage territory with this impression of entering the hard.
After spending two years documenting this people to write our novel Wazházhe, we have the disturbing feeling of discovering the sets, recognizing the names of places called ... To attend the meeting between reality and fiction. Hervé and I are almost waiting to see our character, Jack Marmont, appear at the corner of a street.

We cross Pawhuska, the administrative capital of Osage County, and take a trail to the ranch of Roger Lloyd and Elizabeth Brunazzi, our guests.

Misled by the word ranch, we expected a bunch of cowboys - which we would have liked - but we park in front of a magnificent aristocratic mansion of the 19th century.
The phrase "Minnesota nice" in the United States alludes to the extreme kindness of the people of this state ... It could apply to those in Kansas and Oklahoma as the welcome we receive is touching. Not a single person who did not take the time to talk to us, to advise us this, to visit that, until we go there! Like Mary Joe Mercer, an Osage who is holding a liquor store in Pawhuska (our first stop!), Who jumped in his car to precede us to the grave of Chief Fred Lookout, the last hereditary chief of the tribe, who died in 1949.
If such are the meetings in Oklahoma, we look forward to tomorrow; Catherine brings together Osage friends, artists and academics, to celebrate July 14th with us. Delicate attention.

 Wazhazhe

 éditions Le Passage