Back home

Osage dancersDeux adhérents d'Oklahoma-Occitania sont arrivés dans la réserve de la nation Osage, au nord de l'Oklahoma. Ils sont basés à Pawhuska. Ils se déplaceront dans la réserve où ils rencontreront de nombreuses personnes ayant des connaissances et des compétences particulières dans divers domaines de la culture, de l'histoire et de l'économie de cette nation. Benoît Séverac et Hervé Jubert ne sont pas là en simples touristes. Non seulement ils représentent OK-OC (le petit nom de notre association), mais surtout ils sont en recherche documentaire dans le décor et avec les personnages de leur prochain roman faisant suite à Wazhazhe. Hervé et Benoît sont des écrivains reconnus, auteurs de romans à succès. Ils nous envoient chaque jour une page de leur journal de bord que nous publierons à raison de une tous les deux jours.

Benoît Séverac & Hervé Jubert

Nous quittons l’Oklahoma sous un déluge… Comme quoi, l’efficacité des danses de la pluie n’a rien de légendaire. Le Pow-Wow d’hier a porté ses fruits. Nous n'en demandions pas tant, d'ailleurs (cf post précédent)

 C’est notre dernier article et déjà l’heure des bilans. Nous sommes conscients d’être des privilégiés. Vivre pendant trois semaines au sein d’une tribu indienne fut une aventure exceptionnelle, littéralement.

 Tout cela n’aurait pas été possible sans l’amitié que nos deux peuples, Osage et Occitan, ont su entretenir depuis 1829, revitalisée par l’association montalbanaise Oklahoma-Occitania à la fin des années 1980.

Ce voyage doit toute sa réussite à Jean-Claude Drouilhet et au conseil d’administration d’Ok-Oc. Grâce à la confiance qu’il nous ont accordée, la nation Osage nous a ouvert ses portes.
Nous n’oublions pas l’aide financière fournie par notre mécène, L.A. Conseils – Conseil en entreprise et en formation, sise à Muret. Mille mercis à sa présidente, Nathalie Bardouil, qui a reconnu dans notre projet des valeurs qu’elle souhaite promouvoir à travers l’activité de son entreprise.
Nous rentrons avec le sentiment du devoir accompli : non seulement nous avons été les ambassadeurs de la ville de Montauban à Pawhuska (les Sister cities qui fêteront le trentenaire de leur jumelage l’année prochaine), mais nous avons une trame pour notre roman ; les personnages, les idées de scènes, les décors se bousculent dans nos têtes. Ne reste plus qu’à écrire le roman !

 Merci d’avoir suivi nos aventures au jour le jour.

38043165_1726016600851123_4356010218774069248_n

CE MESSAGE DE NOS  DEUX AVENTURIERS EN TERRITOIRE OSAGE SERA LA DERNIERE PAGE DE LEUR JOURNAL DE BORD. NOUS REPRENONS LA PERIODICITE HABITUELLE DE NOTRE PUBLICATION HEBDOMADAIRE. A SAMEDI PROCHAIN POUR DE NOUVELLES AVENTURES. MERCI DE VOTRE FIDELITE --- OK-OC

ribbonwork2

Back home

We leave Oklahoma in a deluge ... Like what, the effectiveness of the rain dances is not legendary. Yesterday's Pow-Wow paid off. We did not ask for so much, by the way (see previous post)
This is our last article and already the time of balance sheets. We are aware of being privileged. Living for three weeks in an Indian tribe was an amazing adventure, literally.
All this would not have been possible without the friendship that our two peoples, Osage and Occitan, have maintained since 1829, revitalized by the Oklahoma-Occitania Montalban Association in the late 1980s.
This trip owes all its success to Jean-Claude Drouilhet and Ok-Oc's Board of Directors. Thanks to the confidence he has placed in us, the Osage nation has opened its doors to us.
We do not forget the financial assistance provided by our sponsor, L.A. Conseils - Consulting in business and training, located in Muret. Many thanks to its president, Nathalie Bardouil, who recognized in our project the values ​​she wants to promote through the activity of her company.
We return with the feeling of accomplished duty: not only were we the ambassadors of the city of Montauban in Pawhuska (the Sister cities which will celebrate the thirtieth anniversary of their twinning next year), but we have a plot for our novel; the characters, the ideas of scenes, the decorations jostle in our heads.
All that remains is to write the novel!
Thank you for following our day-to-day adventures.