Coupes sombres

dans le budget des tribus

OsageNews_FB_LinkImage

Dans l'un de ses récents billets sur son compte Facebook le journal Osage News annonce les propositions du président des Etats-Unis concernant le budget 2020, non sans créer des remous dans les communautés amérindiennes. En voici quelques extraits :

trump

Le budget proposé par le président Donald Trump pour le prochain exercice est sorti et, avec des coupes prévues pour presque toutes les agences tribales, il n’est pas tendre avec le pays indien.

Publiée le 10 mars, le budget proposé de 4,75 milliards de dollars proposé par l’administration Trump demande au Département de l’intérieur de subir une diminution de 14% au cours de l’exercice 2020.

Malgré aucune consultation ou avis public préalable, le budget de l’administration Trump propose de séparer le Bureau des affaires indiennes et le Bureau de l’éducation indienne en deux entités distinctes. Les deux bénéficieraient toujours d'une réduction combinée de 323 millions de dollars, par rapport à la résolution utilisée pour financer les agences de l'Intérieur en 2019.

Bien que le président Trump ait signé une loi en décembre appelant à mettre à jour le nombre d’étudiants autochtones admissibles aux services supplémentaires dans le cadre du programme Johnson-O’Malley, il n’y a  pas d’argent supplémentaire pour faire face à la flambée des étudiants.

Le budget de l’administration Trump prévoit également une réduction de 8 millions de dollars des coûts d’assistance financière liés aux contrats d’autogouvernance et une réduction de 18 millions de dollars des programmes de services à la personne relevant de la BIA, tels que les programmes relevant de la loi indienne sur le bien-être des enfants et de l’aide sociale. Le bureau du curateur spécial subirait également une réduction de 14,2 millions de dollars.

Le ministère de l’Agriculture, qui supervise tous les programmes fédéraux d’aide à la nutrition, appliquerait une réduction de 15% du budget, soit 3,6 milliards de dollars, dans le budget de l’administration Trump.

En outre, le financement du ministère de la Santé et des Services sociaux, qui supervise les services de santé indiens et l'administration pour les Indiens d'Amérique, devrait entraîner une réduction de 12,4 milliards de dollars.

L’approbation finale du budget fédéral appartient au Congrès, bien que les recommandations de l’exécutif puissent être prises en compte.

Cette publication suscite des commentaires dans le compte Facebook de Osage News. Dont celui-ci qui semble résumer l'indignation :

" Nous devons protéger notre tribu et nous-mêmes et cesser de voter pour des candidats susceptibles de nuire à nos services médicaux et à notre patrimoine foncier / minier. Tout Amérindien ayant voté pour Trump devrait avoir honte de lui..."