Le sabot du cheval

 de Buffalo Bill

est à Montauban

 

Cheval de Buffalo Bill

Voici aujourd'hui le quatrième épisode de notre feuilleton des aventures  du Tartarin de l'Iowa, plus connu dans le monde du spectacle de cirque sous le nom de Buffalo Bill. Nous nous contenterons pour cela de reproduire un article de Frédéric Cayrou (1879-1958), docteur vétérinaire en charge de la cavalerie du Wild West Show, équilibriste, romancier, auteur de théâtre, ardent défenseur de la langue occitane et... sénateur de Tarn-et-Garonne (de décembre 1946 à juin 1958).

L'article est paru dans le mensuel CALAMUS de juin 1950

Frédéric Cayrou

Calamus[...] « Dix ans après mon séjour au cirque Buffalo Bill, au cours d'un voyage dans le Nouveau Monde, j'ai revu le colonel Cody dans l'Etat d'Oklahoma, où il se livrait encore aux mêmes exercices.

Il avait beaucoup vieilli, mais il avait conservé cet air de grandeur et de noblesse que j'avais admiré à notre première rencontre. D'émouvants souvenirs remontèrent en foule : nous avions dû abattre à Marseille tout son effectif de cavalerie en raison d'une épidémie de morve. Buffalo Bill n'avait pas oublié que son beau cheval Prince n'avait pu être épargné. A la suite de quoi je prélevai le sabot antérieur droit que vous avez vu sur mon bureau, mon cher Calamus, et qui me vaut aujourd'hui le plaisir d'évoquer pour vos lecteurs le souvenir d'une époque pour moi particulièrement heureuse, puisque j'avais alors 25 ans !  » (d'après Frédéric Cayrou)

 

 

 

 

 

sabot

Le sabot dont il est question dans cet article est toujours à Montauban chez un membre de la famille Cayrou. Un peu de Prince est donc resté à Montauban après y être passé le 12 octobre 1905. Il aurait donc, sans l'avoir voulu, anticipé la réplique de Lino Ventura (dans "les tontons flingueurs") :

Lino

Suite du feuilleton de ce passage à Montauban du WWS de Buffalo Bill dans le cinquième et dernier épisode samedi prochain