02 septembre 2017

au temps des réserves

 ENFANTS OSAGES   Quand on connaît les réticences des familles osages à se séparer de leurs enfants mineurs on peut comprendre le choc culturel que fut la prise en charge par le gouvernement des Etats-Unis de l'éducation des enfants osages dans les pensionnats pour jeunes Indiens. Traditionnellement, la famille entière, le clan et tout le village, étaient responsables de l'éducation des enfants. Les hommes enseignaient aux garçons le maniement des armes, les entraînaient à la chasse et à la guerre. Les femmes... [Lire la suite]
Posté par okoc à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

26 août 2017

une légende vivante

Légendes vivantes Nous recevons de nos amis Ramona et Archie Mason une jolie brochure qui nous apprend la distinction honorifique de Ramona au titre de " Légende vivante ". Ramona fait partie de la Nation Muskogee (ou Muskoke, ou encore Creek). Elle est l'épouse d'Archie Mason, membre du Congès de la nation Osage. Ce couple remarquable nous a rendu visite plusieurs fois à Montauban et en Occitanie. Nous ne pouvions laisser ignorer cette nomination à nos concitoyens et nous nous permettons d'y ajouter nos chaleureuses félicitations. ... [Lire la suite]
Posté par okoc à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 juillet 2017

épilogue

 Le retour de Petit Chef   L'histoire des six Osages perdus en France puis en Europe de 1827 à 1830 commence à être connue, en particulier à Montauban où trois d'entre eux arrivaient dans un état d'extrême dénuement par un terrible hiver en novembre 1829. Ki-He-Kah Schinkah, en français Petit-Chef, conduisait la petite troupe qui comprenait en outre Grand-Soldat et Femme-Faucon. Leur histoire est connue grâce aux livres qui ont été publiés - Du Missouri à Montauban de Jean-Claude Drouilhet ; Les Indiens Osages de... [Lire la suite]
Posté par okoc à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 juillet 2017

Leonard Peltier

Un émouvant hommage à Leonard Peltier au vernissage de l’exposition d'OK-OC     Un moment fort, intense, émouvant de la cérémonie du vernissage nous a été proposé par l’association Confluences en la personne de Jacmé Gaudas qui a lu un extrait d’un texte du poète Serge PEY ; il s’adressait au Président des Etats-Unis pour attirer son attention sur Léonard Peltier cet indien emprisonné depuis 1976. Voici ci-dessous un très court extrait de ce texte : Avec le POUCE DROIT tendu l’ongle arraché par une... [Lire la suite]
Posté par okoc à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 juillet 2017

Le culte du peyotl chez les Osages

La Native American Church La Native American Church (NAC) ou Eglise des premiers Américains fut établie en Oklahoma en 1918 par des adhérents de la religion du peyotl (mot aztèque), petit cactus aux bourgeons hallucinogènes qui pousse dazns le nord du Mexique et au Texas. Les Indiens utilisent cette plante comme sacrement, tout comme le vin dans une cérémonie catholique. Lors de la fondation de ce mouvement, il fut écrit que ses buts " sont de promouvoir et protéger la croyance religieuse de plusieurs tribus de l'Oklahoma, dans la... [Lire la suite]
Posté par okoc à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 juillet 2017

Et maintenant... ?

 Quelques réflexions après l'exposition " Si les Osages m'étaient contés... "  Jean-Claude Drouilhet  Après plusieurs mois d’hésitations dans sa préparation, notre expo « si les Osages m’étaient contés » a pu être menée à bien et a connu un certain succès. De nombreuses personnes nous ont fait part de leur satisfaction et de l’intérêt qu’elles avaient pris à cette visite. Les causes de cette fréquentation moyenne sont connues :  Un centre-ville déserté au profit des « centres »... [Lire la suite]
Posté par okoc à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

01 juillet 2017

Chaque année en juin chez les Osages revient...

Le temps de la danse  I'n-L'on-Schka   En langue osage, I'n-L'on-Schka signifie "l'aire de jeux du fils aîné". La danse, dans laquelle les femmes ne jouent qu'un rôle périphérique, célèbre les valeurs masculines traditionnelles tout en contribuant à combattre l'individualisme et l'agressivité dans la tribu. Les participants, qui se comptent maintenant par centaines, se rassemblent chaque juin dans trois communautés d'Oklahoma : Pawhuska, Hominy et Grayhorse, où les présidents de danse, le Drumkeeper (un fils aîné de... [Lire la suite]
Posté par okoc à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 juin 2017

textes

Chef Seattle (vers 1786 - 1866)   Elrick Fabre-Maigné est un adhérent d'OK-OC de longue date. Voici un extrait du discours du chef Seattle qu'il a passionnément prononcé le mercredi 17 mai à l'hôtel de ville de Montauban devant nos invitées osages, Erica et Terry et un groupe important de la municipalité dont madame Barèges, maire de Montauban. Les élus municipaux ont unanimement reconnu la valeur profonde et l'actualité frappante de ce texte servi avec le grand talent d'Elrick. Elrick Fabre-Maigné : " En janvier 1854,... [Lire la suite]
17 juin 2017

à Paris

Deux Indiennes dans la ville   Marie-Claude Strigler Lundi 22 mai Arrivée de Terry et Erica à Orly en provenance de Montauban. Après avoir déposé les bagages et déjeuné rapidement, départ pour le musée du quai Branly, devenu musée Jacques Chirac, car nous avions une invitation pour l’inauguration de la nouvelle exposition, « la pierre sacrée des Maori ». Une exposition intéressante présentée par le musée de Nouvelle-Zélande Tepapa Tongarewa. L’architecture même du musée leur a paru particulière, sans parler de... [Lire la suite]
Posté par okoc à 10:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 juin 2017

Les derniers jours du printemps indien à Montauban

Vernissage de l'exposition " si les Osages m'étaient contés..."   Ce samedi 20 mai était le dernier jour des rencontres avec le public montalbanais de nos deux invitées osages. Nous avions fixé la cérémonie d'ouverture de notre exposition à ce jour-là. Elle était présentée à l'Ancien Collège de Montauban dans la salle "Pawhuska, chef des Osages". Il fallait donc d'abord expliquer qui avait été le chef Pawhuska. C'est ce que nous avons fait à l'aide des deux premiers panneaux (sur douze) de l'exposition. C'est alors... [Lire la suite]