Fort Osage2

Le 10 novembre 1808, un coup de canon annonça l’ouverture de Fort Osage. Le nouveau fort était perché sur une falaise dominant le Missouri à environ 400 kilomètres à l’ouest de Saint-Louis.

fort osage2

La milice américaine et les chefs des Petits et Grands Osages célébrèrent l’événement. Ce jour-là, les Indiens et les hommes blancs signèrent un traité, rédigé par Meriwether Lewis, gouverneur du Territoire de Louisiane, et la pipe de paix passa de main en main en témoignage d’amitié.

calumet

A Washington, également, le baptême de Fort Osage donna lieu à une cérémonie. Le fort était le premier des vingt-huit forts-comptoirs commerciaux que le gouvernement des Etats-Unis projetait de construire dans le Territoire de Louisiane. Le Président Thomas Jefferson souhaitait que Fort Osage et le concept de fort-comptoir commercial soit non seulement l’ouverture de l’Ouest à la colonisation par les Blancs mais aussi le commencement d’une nouvelle ère de relations entre les Etats-Unis et les Indiens.

fort2

Dès 1804, Lors de leur expédition historique d’exploration de la Louisiane, Meriwether Lewis et William Clark avaient choisi le site de Fort Osage. Il convenait parfaitement à Jefferson. Sa position stratégique sur la rivière Missouri rendait le fort imprenable ; son accessibilité aux tribus indiennes en faisait un excellent poste commercial. L’ouverture de ce fort marquait l’aboutissement des deux buts que s’était fixés Jefferson : la conquête de l’Ouest et le commerce équitable avec les Indiens.

fort_osage3

OsageCatlinDurant une assez brève période le fort devait permettre aux Osages qui étaient la tribu dominante de cette région, de faire le commerce de leurs fourrures et de s’équiper en marchandises européennes qu’ils recherchaient. Il leur offrait aussi une protection contre les autres tribus. Cependant les chefs osages découvrirent assez rapidement qu’ils avaient abandonné davantage que ce qu’ils avaient gagné en signant le traité de Fort Osage. En dépit des bonnes intentions de Jefferson et de ses ambassadeurs, l’expérience de Fort Osage venait trop tard pour aider à l’établissement de bonnes relations entre les colons blancs et les Indiens.

Au fort, les négociants et les soldats n’étaient pas les premiers hommes blancs que rencontraient les Indiens. Des trappeurs, des négociants et des missionnaires étaient venus avant la milice ; davantage de missionnaires et de colons étaient sur leurs talons. Le même processus de contacts entre les Européens et les Indiens que celui qui avait prévalu pendant plus de deux siècles en Amérique du Nord allait se répéter dans l’Ouest. Les nouveaux venus coloniseraient le territoire osage et la culture osage, déjà gravement altérée par les Européens et les Américains, ne serait plus jamais la même.

Fort Osage existe toujours et on peut le visiter. Il est situé sur la commune de Sibley à l'ouest de l'Etat du Missouri, à quelque kilomètres au nord-ouest de la ville d'Independence, près de Kansas City.

D’après The Osage in Missouri de Kristie C. Wolferman, University of Missouri Press, Colombia, Missouri

Fort Osage04

Fort Osage5

Fort Osage 6