Bienvenue chez les Kaw

 fijac02

Résumé des chapitres précédents. Nous poursuivons la publication des "Aventures oklahomanesques" d'un Occitan telles qu'il les a racontées après son périple de tribu en tribu en Oklahoma. C'était en mai-juin 1993. L'année avait été déclarée par l'ONU année des peuples autochtones.  Il s'agissait,  d'aller porter un recueil de messages d'amitié et de fraternité occitane aux tribus amérindiennes d'Oklahoma. A pied...

 croixval


pas de fumée sans feu...

(dessin de fijac)


Jean-Claude Drouilhet :


Kansas01Ma visite chez les Kansas* (on dit aussi les Kaw) fut à la fois différente, simple et chaleureuse. Parti de bon matin de Pawhuska j'avais marché vers l'ouest en suivant la 11 jusqu'à Kaw City, le siège administratif de la tribu. Chemin faisant je rencontre tout un petit peuple de chiens de prairie, adorables rongeurs, marmottes miniatures qui vivent en société, se rendant visite d'un terrier à l'autre. Un lien social dont nous ferions bien de nous inspirer (ce n'est pas en automobile que vous verrez cela... à pied si  !)

Chien_de_prairie03

Je suis accueilli par quatre membres du Conseil tribal et, après le repas, nous nous réunissons dans la salle du Conseil.

kansas04

Pendant plus d'une heure, je m'explique devant un auditoire certes restreint à sept personnes mais attentif et intéressé comme en témoignent les nombreuses questions sur la culture occitane et son histoire, la religion et l'esprit des Cathares, la langue et les traditions. La tradition de tolérance notamment suscite l'intérêt.

coureur_des_bois

On me répond en parlant des Français dont la tribu garde encore en mémoire le lointain souvenir. Les "coureurs de bois" et autres "voyageurs" des siècles passés ont été les premiers Européens à venir au contact des Indiens des Plaines et leur empreinte n'est pas effacée. Le sentiment d'amitié est intact.

Le lendemain (23 juin 1993) le Ponca City News titrait en page 3 : " Un Français marche en Oklahoma pour partager sa culture avec les tribus "

Kaw_02_2

Le Français Jean-Claude Drouilhet, deuxième à partir de la gauche, présente un drapeau d'Occitanie (France), aux membres de la tribu Kaw. Johnny McCauley à gauche est le plus jeune membre de souche pure de la tribu. A droite de Drouilhet : Luther Pepper, vice président et Joan O'Bregon. Pepper a offert à Drouilhet un stylo orné de perles. Les détails de la visite de Drouilhet à la Nation Kaw ont été organisés par Carol Clark Wamego (Photo : Louise Abercrombie)


kansas05_2

kansas06_2


Le message de Gilles Vilard

Maire de Lavercantière (Lot)


messag06_2Mairie de Lavercantière, Lot

46340 Salviac

le 10 mai 1993

american_flagThe Municipal Council and the people of the commune of Lavercantière are very glad to be able to convey to you through Mr Jean-claude Drouilhet our warmest fraternal greetings.

The history and tradition of our land of Quercy enables us to appreciate the attachment you have for your land, your customs and your culture.

We wish to express our support for your efforts to maintain your civilisation, which understand more profoundly than many other the place of Man in Nature and the value of Peace.

The Mayor of Lavercantière (Lot)

drapnationLe Conseil municipal et la population de la Commune de Lavercantière sont particulièrement heureux de pouvoir vous adresser grâce au messager, Monsieur Jean-Claude Drouilhet, un salut fraternel et chaleureux.

Gens de tradition mais aussi d'accueil, dans notre Quercy, nous apprécions l'attachement que vous avez pour votre terre, vos coutunes et votre culture. Nous voulons vous exprimer notre soutien dans vos efforts pour maintenir votre grande civilisation qui sait mieux que nulle autre comprendre quelle est la place de l'homme dans la nature et cultiver la Paix

Le maire de Lavercantière (Lot)


drapeau_ocLo Conselh Municipal e la populacion de la Comuna de Lavercantière son plan uroses de poder vos mandar pel senhér Joan Claude Droulhet, un brave et frairal salut.

Monde de traditions mas tanben d'aculh, dins nostre Carcin, pream plan la  fervor qu'avètz per vostra terra, vostras costumas e vostra cultura. Volèm vos afortir de nostre sosten dins vostres esforçs per mantèner vostra granda civilisacion que sab melhor que cap d'autre comprene la plaça que reven a l'ome dins la natura e cultivar la patz.

Lo Conse de Lavercantera

Gilles Vilard

___________________________

kaw* Les Kansas : leur nom est celui de l'un de leurs clans et signifierait " peuple du vent du sud ". Ils appartiennent au groupe des Sioux Deghihas, comme les Osages, les Omahas, les Poncas et les Quapaws (ou Arkansas). Leur langue se rattache au goupe linguistique siouan. Ils étaient établis dans l'est de l'Etat qui porte maintenant leur nom et avaient un mode de vie identique à celui des autres tribus Deghihas. Ils furent sans doute en contact avec le comquistador Coronado en 1541 et le jésuite explorateur Jacques Marquette les rencontra en 1673. Assignés dans une réserve à Topeka (Kansas) en 1846, leur espace fut progressivement repris par le gouvernement fédéral. Ils furent ensuite déplacés vers l'Oklahoma dans une réserve proche des Osages. (d'après Atlas des Indiens d'Amérique du Nord - Gilbert Legay - Casterman)