Les Osages participent

aux manifestations des Amérindiens

dans le Dakota du Nord

 

Protectors

 

Depuis plusieurs semaines, un grand nombre d’Amérindiens sont rassemblés et manifestent pacifiquement dans la réserve des Lakota (Sioux) de Standing Rock (Dakota du Nord).

protectors2

La cause en est la construction d’un oléoduc qui traverse la réserve. Les travaux,  achevés à 85%, saccagent des sites sacrés et des cimetières indiens. Plus grave, l’oléoduc passe sous la rivière Missouri avec les risques importants d’accidents, de fuites, de pollution de l’eau et des terres (des oléoducs se brisent chaque jour aux Etats-Unis). Les Amérindiens ne tolèrent aucun compromis à l’égard de l’exploitation de la « Terre Mère » à des fins industrielles mettant en péril leur survie physique par la pollution de l’eau, mais aussi spirituelle, par la destruction de leurs sites funéraires et rituels. Des tribus amérindiennes venues de tout le pays manifestent de façon non violente à Standing Rock, affrontant une violence policière sans précédent.

protectors3

NataaniiNataani Means, artiste navajo : « Il s’agit du plus grand rassemblement Amérindien depuis George Custer. Nous sommes confrontés à une police militarisée munie d’armes de combat, qui attaque des femmes âgées en prière et des enfants : les agents de sécurité ont lâché des chiens sur les manifestants non armés, en nous aveuglant de gaz lacrymogène. De telles monstruosités ne se sont pas produites depuis Martin Luther King, et nous rappellent la cruauté que nous subissons depuis des centaines d’années. »

Deux cents nations amérindiennes sont présentes sur le site de la réserve de Standing Rock parmi lesquelles une importante délégation d’Osages.

 

SR01

SR02

SR03

SR04

SR05

SR06

SR07

SR08

SR09

SR10

SR11

SR12