TARTARIN DE L'IOWA

Les personnages de légende foisonnent dans toutes les cultures. L'Amérique de la conquête de l'Ouest a les siens, bien connus chez nous grâce au cinéma et à la bande dessinée : Davy Crockett, Dany Boom, Tom Mix, Kit Carson, Buffalo Bill and Co. ( dans un prochain billet nous reparlerons de Davy Crockett et de son rapport à... Montauban )

En Occitanie, nous avons les nôtres de héros. Tartarin de Tarascon n'est pas le moindre. A la différence des précédents, c'est un personnage fictif, issu de l'imagination d'Alphonse Daudet. Néanmoins William Cody, dit Buffalo Bill, s'il a, lui, réellement existé, n'en a pas moins été dépassé par sa doublure imaginaire qui l'a rendu célèbre dans tous les Etats-Unis à la vitesse du Pony-express.

tartarin_de_tarasconBuffalobill5

L'un bouffait du lion en Afrique,

l'autre du bison en Amérique

et accessoirement... de l'Indien. Eh oui, le prétendu "ami des Indiens"  avait tué son premier Indien en 1857, à l'âge de onze ans ( ! ) et il avait participé à la campagne militaire de 1876 où il avait notamment tué et scalpé le chef cheyenne Yellow Hand.

Buffalobill8

un salut amical, en passant

Né en 1846 dans l'Iowa, William Frederick Cody fut engagé à quatorze ans dans le Pony Express, le célèbre relais postal équestre chargé d'acheminer le courrier de Saint Joseph (Missouri) à Sacramento (Californie) en dix jours.

PonyExpress1

 


PonyExpress2PonyExpress3

Après la guerre de Sécession, la Kansas Pacific Railroad fit appel à ses services pour abattre les bisons qui endommageaient les voies ferrées, ce qui permettait par la même occasion de nourrir les ouvriers de la compagnie et d'affamer... les Indiens (ses "amis").

Kansas_Pacific_Railroad

Et il était fier notre Tartarin de l'Iowa ! Fier jusqu'à se vanter d'avoir massacré quatre mille deux cents quatre-vingts bisons en dix-sept mois (en chiffres, cela indigne encore davantage : 4 280 bisons / 17 mois = 250 bisons/mois en moyenne, soit 8 à 10 par jour. Il alla même jusqu'à se vanter d'en avoir abattu 2 000 en un seul jour). Avec de telles tartarinades il y aurait eu de quoi "espanter" notre Tartarin provençal s'il avait existé.

Cette fanfaronnade exprime l'immense incompréhension des réalités écologiques qui a persisté au long des millénaires et qui commence seulement à s'atténuer dans les nations de haut développement technique.

bison_skull

l'exploit !

Fort de son expérience de la Prairie, de son immense popularité due à la publication dans la presse nationale du feuilleton de ses aventures exagérées, de son physique avantageux, de ses relations avec les Indiens et de son sens des affaires, Buffalo Bill se lança dans une nouvelle aventure qui devait l'amener à voyager en Amérique, en Europe jusqu'à... Montauban : le Wild West Show, autrement dit, le cirque Tartarin.

Ce sera le sujet de notre prochain article.

Buffalobill3