Pourquoi un synode sur l’Amazonie ?

indigene-synode-amazone-pape

Des indigènes suivent la messe d'ouverture du synode amazonien célébrée par le pape François,

en la basilique Saint-Pierre, au Vatican, le 6 octobre 2019.

Le Pape François a convoqué une assemblée spéciale du synode des évêques pour la région pan-amazonienne, sous le thème « Amazonie : nouveaux chemins pour l’église et pour une écologie intégrale ». La mission de cette assemblée est de réfléchir comment "faire s’épanouir le visage amazonien de l’Église" et comment "faire face aux situations d’injustice de la région", en remettant en question un    modèle de développementqui concerne non seulement l’Amazonie, mais toute la planète.

« Nous voulons que nos terres soient délimitées, qu'on mette fin à leur invasion violente et aux "grands projets de développement" comme les barrages, les mines ou la monoculture. Nous crions contre cela, pour qu'on nous entende !

J'invite le synode et la pape François à nous aider à demander aux nouveaux dieux de notre monde – Google, le FMI ou la Banque mondiale – de s'asseoir à notre table et parler avec nous » a déclaré José Gregorio Mirabal, qui représente au Synode le Congrès des organisations indigènes d'Amazonie

 

MirabalJosé Gregorio Mirabal